ORAN – Une nouvelle technique chirurgicale de la hanche consistant en la pose d’une prothèse totale par voie antérieure, sera pratiquée dans le courant de cette semaine à la clinique spécialisée en chirurgie orthopédique et en rééducation fonctionnelle des victimes d’accidents du travail (CSORVAT) de Misserghine (Oran), a-t-on appris du directeur de cette structure relevant de la CNAS.

Cette technique, pratiquée pour la première fois en Algérie, sera assurée par l’équipe chirurgicale de la clinique, encadrée par le professeur français Thierry Bégué, a déclaré à l’APS, Abdelkrim Djellat.

“Jusque-là, la prothèse totale de la hanche se faisait par voie postérieure et nécessitait une période d’hospitalisation relativement longue- entre une à deux semaines – mais grâce à cette technique, cette durée sera réduite à trois jours seulement “, a-t-il expliqué.

“Deux malades seront opérés grâce à cette technique. C’est une occasion pour nous de former de nouveaux chirurgiens et assurer un bon transfert de savoir-faire et de technologie. Thierry Bégué est l’un des meilleurs spécialistes en la matière au niveau mondial”, a encore souligné Abdelkrim Djellat.

La pose d’une prothèse totale de la hanche par voie antérieur est une technique “mini-invasive” destinée à limiter les traumatismes opératoires subis par le patient lors de la pose de cette prothèse. Elle permet également de réduire la durée de l’’hospitalisation du malade et les frais de séjour, a expliqué le même responsable.

Source :APS Algerie