La mort subite est en fait la morte brusque d’un individu qui pourtant ne présentait aucune maladie ou anomalie physique particulière. Elle est plutôt fréquente chez les nourrissons mais reste néanmoins un problème qui concerne tout autant les adultes puisqu’elle fait 40 000 victimes par an, en France dont en l’occurrence, des personnes d’âge adulte.
Les différentes causes de la mort subite
Bien souvent vu comme un simple arrêt respiratoire et cardiaque inattendu, ce type de décès est généralement causé par des problèmes d’ordre cardiaque. Une information qui est effectivement confirmée par les statistiques qui démontrent que 90% des morts subites sont d’origine cardiaque.
Cependant, d’autres causes non cardiaques peuvent se cacher derrière ce type d’accidents, comme les AVC, les chocs anaphylactiques ou une obstruction de l’artère pulmonaire par un caillot sanguin, aussi appelée « embolie pulmonaire ».

L’obésité, le surpoids, le cholestérol et l’hypertension peuvent augmenter les risques de mort subite chez les adultes, les personnes qui fument sont aussi plus exposées à ce risque.

Cliquez sur suivant pour continuer votre lecture